Vous le savez bien, dans ce monde où tous vivent à un rythme effréné, le fameux métro-boulot-dodo avec enfants peut facilement devenir un carrousel vraiment étourdissant! Et ce, peu importe les situations matrimoniales. Mariés, monoparental, séparés ou encore famille nucléaire, chaque famille a ses défis.

On se fait extirper du sommeil avec le lancinant son du cadran. Vite vite, on réveille le plus vieux et le bébé et on prépare le déjeuner. Entre le « je ne veux pas manger ça » et le « je ne voulais pas l’assiette rose », on constate qu’il ne reste plus de céréales et qu’on a oublié de préparer les lunchs. La journée a à peine débuté que déjà, c’est la course! La petite fait la crise parce qu’elle ne veut pas aller à la garderie aujourd’hui. On arrive au travail cinq minutes en retard, le trafic était fou ce matin et le stationnement n’est permis que d’un côté de la rue. Le travail est toujours plus exigeant et on se gave de café pour traverser la journée. On va chercher les enfants à l’école puis à la garderie. Pendant qu’on prépare le souper, notre bébé veut l’attention qu’il n’a pas reçue de notre part durant la journée. Le plus vieux a besoin d’aide pour ses devoirs. Le carrousel se poursuit avec les bains, la lecture avant le dodo, les innombrables levés avant de voir le 21:00 s’afficher sur notre montre. Combien de temps ai-je eus pour moi aujourd’hui? Combien de temps de qualité ai-je offerts aux enfants aujourd’hui? Pas la peine d’ajouter ça à la longue et interminable liste de culpabilités!

Je pose la question parce que j’ai envie de changer les choses, juste un peu. Quand l’alarme d’incendie résonne parce que j’ai grillé le repas et ma fille hurle parce qu’elle est tannée de jouer seule pendant que je fais la vaisselle, j’appuie sur STOP. Je prends 10 minutes pour nous permettre LA pause qui nous permettra de passer une belle soirée. Oui, parfois simplement 10 minutes est le reset auquel nous avons tous besoin, parce que c’est un dix minutes de plus que le temps que nous avions prévu de passer ensemble. Selon le moment, je prends ma fille dans mes bras et lui joue dans les cheveux, pour nous recentrer ou encore je lui laisse choisir un jeu de son choix. Vous savez, le fameux moment présent, j’essaie de me le permettre à chaque jour.

En bref :

1- J’arrête ce que je fais là, tout de suite. Que ce soit la vaisselle, le bain que je fais couler, ou les lunchs pour le lendemain. Ça peut attendre. Je ne me fais plus accroire le contraire!

2- Je prends alors un temps spécial avec ma fille juste pour nous permettre une pause dans la routine. Généralement de 10 à 30 minutes selon ce qu’on était en train de faire. Elle choisit l’activité, un film que l’on regarde ensemble collé – SANS mon cellulaire, un jeu de société, un bricolage ou autre chose, peu importe, c’est le temps passé ensemble qui compte.

3- Surtout, je mets mon cerveau à off pour être VRAIMENT dans le moment présent, avec elle.

Cette petite brèche dans cette course folle fait toute la différence (ou presque) dans la qualité de nos soirées et dans le bien-être de mon enfant. Souvent, les enfants sont plus collaborants par la suite parce qu’ils ont reçu l’attention réelle dont ils avaient besoin.

À noter qu’au dodo des enfants, j’essaie aussi de me permettre une pause à moi-même. C’est trop facile de se laisser emporter par le tourbillon et de se convaincre d’y rester. Mais je ne peux pas vous garantir que je réussis à tous les soirs…. C’est la vie!

Et vous? Comment faites-vous le « reset »?

Geneviève Girard
Maman & Éducatrice spécialisée

Écrivez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *